POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Poster un nouveau sujetRépondre au sujetPartagez|

Vidar C. Blackmoon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


    | Serdaigle ;; 6ème année

| Serdaigle ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1998
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 19/01/2018
Parchemins postés : 15



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: Non évalué
Ma résistance magique est de: Non évaluée
Vidar C. Blackmoon


MessageSujet: Vidar C. Blackmoon Dim 21 Jan - 20:32


Vidar Cel Blackmoon


Identity



Mon nom est Vidar Cel Blackmoon mais on me surnomme parfois la momie. J'ai 17 ans. Je suis originaire de Papeete à Tahiti où j'ai vu le jour le 31 décembre 1983. Je suis actuellement célibataire..... J'ai étudié par cours particuliers dans le manoir familial et j'étudie cette année à Poudlard. Je suis un sang pur. Ma baguette mesure 25 cm faite en bois de Noisetier. Elle est composée d'un cœur en épine de monstre du fleuve blanc et est relativement flexible et mon patronus est le Boomslang. Enfin, on dit que je ressemble à Asa Butterfield.

We know who you are...


♦ Famille : La famille Blackmoon est une très ancienne famille de sang-pur ayant toujours vécu, dans le cas de la branche principale, à Papeete sur l'île de Tahiti dans la polynésie française. Leur blason représente le quetzalcoatl encerclant une éclipse lunaire. En dessous se trouve la phrase suivante en latin : '' Tantum ob familia'', seule la famille compte. Ce symbole met en évidence la règle de ne pas avoir des jumeaux masculins, coatl signifiant jumeau et de la ruse dont il faut faire preuve pour réussir souligné par l'apparence du serpent. Quant à l'éclipse, spirituellement, elle représente un environnement favorable aux énergies dite négatives, noires. Elle est une sorte de porte bonheur pour la famille qui fait partie de la catégorie de sorciers désignée comme 'sombre'. Les Blackmoon comptent aujourd'hui encore six membres, dont une dernière survivante de la seconde branche, en excluant les nombreux cousins proches et éloignés. La famille a forgé sa fortune au fil du temps par leur activité principale : le commerce de produits alimentaires et de produits de luxe notamment les bijoux dont ils ont un gros monopole dans l'Océanie bien qu'elle fasse également des affaires au niveau international depuis peu.

Dans leur histoire, il n'y a eu qu'un grand conflit majeur survenu pendant deux siècles entre 1500 et 1700 opposant les deux branches apparût suite à la naissance de jumeau. Effectivement, pour éviter toute dispute qui pourrait mettre en péril l'économie plus que florissante de la famille et sa stabilité, un seul garçon est autorisé à naître par génération. Il n'y a pas de limite concernant les filles qui servent surtout pour les alliances avec d'autres potentielles familles ou pour résoudre les conflits d'intérêt par la pratique du mariage. Après complot, assassinat et jeu politique, il ne reste plus que de la deuxième branche une vieille femme isolée qui fera bientôt disparaître avec elle les souvenirs et l'existence de cette guerre interne.

Les rapports commerciaux entre les Rosier et les Blackmoon ont toujours été très bons et particuliers. Lien qui s'est renforcé par une alliance, un mariage entre Aurélia Rosier, sœur de Julian Rosier et de l'héritier Zénon Blackmoon il y a de cela quatre générations. Ils ont encore aujourd'hui gardé de bon contact entre eux.

C'est donc dans un contexte plutôt positif qu'est né Vidar. Il a un grand-père et une grand-mère ( Natis et Séléna ) dont il est plutôt proche. Quant à ses parents, Célian et Lamia, il reste assez réservé et distant. Étant l'héritier de la famille, ceux-ci ont tendance à un peu trop le presser et lui imposer des règles qui l'étouffent progressivement. Il le leur rend bien par sa passivité et son désintéressement. Il n'a aucun frère suivant le premier principe de la famille et il n'a, pour le moment, aucune sœur. Cela pourrait survenir un jour, sa mère pouvant encore enfanter.


♦ Avis sur la situation actuelle : De base, Vidar s'est toujours gardé informer de la situation en Angleterre par la presse et les quelques brides que les membres de sa famille voulaient bien lui laisser entendre. Il a toujours eu une certaine distance face aux actualités de ce pays, se disant qu'il n'aurait éventuellement qu'à y aller que dans de rares occasions une fois adulte et gérant des affaires économiques. Néanmoins, suite à l'annonce qu'il ferait le reste de ses études à Poudlard, il s'est renseigné autant que possible sur ce qu'il s'y était passé ces dernières années. Il connaissait, bien évidemment, le nom du Lord qui représentait les intérêts des familles sombres ainsi que l'ordre adverse luttant pour l'égalité et l'ouverture au monde moldu. Vidar avait son opinion sur cette problématique avec les nés-moldus.

Il aurait sûrement était quelqu'un de neutre dans cette guerre durant depuis presque un siècle mais trop de choses avaient été modifiés au fil du temps pour que cela en soit ainsi. Tout d'abord, les sorciers provenant du monde moldu détruisaient sans état d'âme les coutumes et les cultes sorciers pratiqués depuis des millénaires. De plus, ils s'appropriaient des droits qui appartenaient aux sorciers de sang-pur. Il était d'ailleurs visible que les moldus vouaient une haine de la magie qu'ils disaient farfelue et inexistante. Et puis, pourquoi les sorciers devaient-ils vivres cachés ? Tout simplement parce que les êtres normaux les y avaient forcé. Ne parlons même pas des chasses aux sorcières de l'époque et de la destruction des habitats des créatures magiques par les moldus...

Il ne pouvait avoir qu'une conclusion à tout cela, il ne pouvait pas être d'accord avec l'Ordre du Phénix. Et ces derniers étaient aussi en faute. Sous prétexte que l'on pratiquait une magie plus complexe et plus sauvage que la leur, elle devait être interdite et bridée empêchant ainsi à des gens comme lui d'être eux-mêmes. Ne dit-on pas que c'est l'usage dont on en fait qui la rend bien ou mal ? Et Vidar tenait beaucoup trop à ses origines pour tout renier seulement parce qu'on ne lui en laisse pas le choix... Il préfère d'avantage le nouveau gouvernement et espère vraiment que les anciens rites pourront être rétablit auprès de la population sorcière anglaise depuis bien trop longtemps parasitée. Il accepte les sang-mêlé, la population de sang-pur ayant dramatiquement chuté ces derniers siècles et la consanguinité s'étant fait plus importante auprès des grandes familles.


♦ Informations : Comme on le lui a enseigné depuis son plus jeune âge, Vidar est loyal quelle que soit la situation à sa famille, aux personnes qui lui sont proches et qui tiennent sur les doigts d'une main. Même s'il l'est bien plus envers lui-même. Il déteste par-dessus tout avoir des dettes, être redevable à l'égard d'autrui et préfère largement compter sur sa propre personne. Après tout, on n'est jamais mieux servi que par soi et, petit avantage non négligeable, on ne risque pas d'être poignardé dans le dos par la personne en qui on a le plus confiance pendant son sommeil. Le fait qu'il ai passé une grande partie de son enfance et adolescence dans le manoir familial n'a en rien aidé au développement de sa sociabilité qui s'est encore affaiblie avec l'insistance de ses parents. On ne peut pas vraiment déterminer si son air désintéressé et neutre continuel est réel ou simplement là pour énerver et agacer ses parents... Rares sont les émotions déchiffrables sur son visage, les camouflant derrière son ennui profond simulé ou non. Seuls les sentiments les plus violents peuvent meurtrir ce visage lisse de toutes expressions.

Néanmoins, il est passionné par beaucoup de domaines surtout en ce qui concerne les créatures magiques et la magie noire. Effectivement, les pouvoirs et les facultés de certains l'ont toujours fasciné, il espère un jour avoir l'occasion de vérifier si la technique pour donner naissance à un basilic est véridique. Voilà une autre de ses passions : L'expérimentation. Il aime tester, appliquer pour mieux comprendre l'environnement dans lequel il évolue et constater de ses propres yeux la véracité des faits. La lecture est un de ses moments favoris où il peut se déconnecter du reste du monde, laissé tomber les faux-semblants et se retrouver avec lui-même sans devoir se protéger et rester sur ses gardes à chaque instant. Il ressent également cette sensation euphorique de liberté dans l'eau, dans les cieux - bien qu'il ne soit pas très friand du quidditch - et pendant un duel complexe. C'est d'ailleurs une valeur importante à ses yeux, la liberté. Il ne pourrait supporter vivre enfermé. Il n'est pas claustrophobe mais il n'apprécierait guère se retrouver enfermé dans une boite ou une cage même faite d'or.

Beaucoup diront qu'il est bien trop calme et silencieux pour son âge, ne parlant que lorsqu'il le juge utile et ne ripostant jamais directement lors d'agression personnelle. Il en a pris l'habitude lors des expéditions avec ces parents dans le monde extérieur. En effet, les bandages couvrant ses bras, ses jambes, une partie de ses mains et l'absence de chaussure à ses pieds partiellement bandés ont fait qu'il n'a pas toujours reçu des compliments sur son apparence, au contraire. Voici plus ou moins l'origine de son fameux surnom. Observateur discret parmi les ombres, ne cherchant pas à se faire remarquer, il est malgré tout quelqu'un d'attentif et à l'écoute de certaines personnes. Qui sait ce qui se cache derrière cette mer en apparence calme... Il est un jeune homme passif qui ne s'implique jamais dans les conflits ou dans les affaires des autres, du moment que cela n'a aucun rapport avec lui. D'une nature très méfiante, il ne manque cependant pas d'ambition contrairement à ce qu'on pourrait croire. Il a de nombreux projets et possède, selon lui, la volonté de les mener à terme quel qu'en soit le prix.

Les curieux possédant l’œil perçant peuvent déceler plusieurs petites manies chez lui. Il a la fâcheuse tendance à froncer les sourcils et à mordiller sa plume lorsque quelque chose le contrarie ou quand il est dans une intense concentration,  profondément plongé dans un problème qui lui résiste. Il lui arrive de malmener sa lèvre inférieure à l'aide de ses dents lorsqu'il est embarrassé et gêné. Ce qui le dérange le plus est sa santé physique. Sur le plan morale, psychologique, il ne se fait aucun soucis et sait qu'il n'aura jamais de problème de ce côté-là. Il ne peut pas en dire autant de son corps. Il a une santé fragile même si moins déficiente que lorsqu'il était plus jeune survenu suite à un petit cadeau à sa naissance plutôt malvenu de la dernière personne encore en vie de la seconde branche familiale.

Au sujet de ses goûts, il préfère les aliments sucrés aux salés bien qu'il mange peu de base. Il n'est pas rare de le voir arborer quelques cernes noires au réveil n'ayant pas trouvé le sommeil, son esprit parasité par de trop nombreuse pensées. Ou parce qu'il a tout simplement décidé de rendre visite à la magnifique Lune. Il apprécie bien plus les pluies battantes agrémentées de vent et d'éclairs que le soleil rayonnant. Cela s'expliquant aussi par son affection nettement plus prononcée pour le froid que la chaleur étouffante et insupportable particulièrement dérangeante sur plusieurs aspects. Il sait jouer depuis tout petit du violon, instrument qu'il apprécie le plus pratiquer. Il n'est pas rare de l'apercevoir jouant une mélodie tantôt rythmée tantôt lente le soir venu. Il ne s'étale que très rarement sur sa vie privée qu'il protège farouchement.

crazyoilmachine pour Poudnoir




We know your story...





Bonheur et malédiction


Lors d'une nuit pluvieuse, reste de la tempête Lisa qui avait ravagé la polynésie française, un homme richement vêtu faisait les cent pas dans un petit salon. Deux autres personnes, semblant plus âgées, observaient le manège de leur fils avec un petit sourire en coin. Célian était inquiet, ne pouvant pas s'empêcher de grimacer  à chaque fois qu'un cri de douleur provenant de sa femme retentissait dans la pièce adjacente, séparée par une porte actuellement clause. En ce 31 Décembre 1983, il attendait toujours, le travail ayant commencé depuis plusieurs heures maintenant. Il jeta un vif coup d’œil sur l'horloge se trouvant un peu plus loin dans la pièce affichant déjà 5h55. C'est à cet instant précis que des pleures se firent entendre. Le tout jeune père s'empressa de franchir la porte qui l'isolait de sa bien-aimée et de son enfant. Il était impatient de savoir s'il s'agissait d'un petit garçon ou d'une petite fille ayant une préférence pour le premier choix. Ils avaient vérifié que Lamia était enceinte d'un seul enfant mais ils avaient préféré garder le sexe du futur bambin être une surprise. La médicomage personnelle de la famille s'approcha de l'homme, lui remettant délicatement entre les mains le précieux petit paquet.

« Il s'agit d'un garçon, my lord » déclara-t-elle avec respect avant de s'éclipser pour laisser les parents savourer ce moment unique.

Célian se rapprocha rapidement de son épouse, se posant près d'elle de manière à ce qu'ils puissent tous les deux soutenir l'enfant et l'observer.

« Tu as réussi, regarde moi ce magnifique petit gaillard » murmura-t-il à Lamia, les larmes au coin des yeux.

Celle-ci lui répondit par un signe de tête, trop épuisée pour parler. Le nouveau-né fermait petit à petit les yeux, fatigué, un petit sourire d'ange sur les lèvres. Les grands-parents de ce dernier venaient de rentrer dans la pièce, gardant néanmoins une distance respectable pour leur laisser de l'intimité.

Alors que les parents continuaient à protéger de leur regard le dénommé Vidar tout en discutant avec les deux vieilles personnes, la porte s'ouvrit dans un grand fracas, surprenant les occupants du lieu. Une femme d'âge mûre s'aidant d'une canne entra sans gêne dans la pièce, la colère et la haine brillants dans ses pupilles grises.

« J'espère que vous avez bien profité de ce moment de ''bonheur'', dommage que je doive y mettre un terme aussi brutalement... » cracha la nouvelle arrivant, sa voix emplit de sarcasme et de venin.

Ne laissant à personne le temps de réagir, elle sortit sa baguette immobilisant efficacement les trois personnes mobiles, la mère ne pouvant intervenir dans son état. L'indésirable se rapprocha du petit berceau improvisé près du lit, posant un regard vengeur et malsain sur le petit bambin.

De sa paume dégoulinant de sang, elle traça quelques symboles sur le front de l'enfant avant de commencer à psalmodier une incantation dans une langue très ancienne. Elle ignora les larmes chaudes de peur qui coulaient sur les joues du marmot et ne tenait pas compte des supplications de la femme qui la priait de laisser son bébé tranquille. Un flash de lumière noire éclaira la pièce une seconde avant de s'évanouir comme la menace qui avait tout simplement disparu. Maintenant libérés de leurs liens, ils accourent vers le lit où de petits cris de douleur à moitié étouffés se faisaient entendre en plus des pleures de Lamia. Célian arriva le premier au côté de son fils qu'il s'empressa de prendre dans ses bras. Il remarqua alors que des marques noires traçaient ses bras, ses jambes en plus d'une partie de son dos et qu'il crachait de petites quantités de sang. La médicomage, ayant reprit connaissance, rentra dans la pièce précipitamment pour examiner Vidar. Son visage perdit vivement de sa couleur, palissant en analysant l'état du petit. Au bout de multiples minutes, après avoir stabilisé l'état du gosse, elle tourna son regard résigné en direction des adultes. Célian, prenant dans son étreinte sa femme pour la réconforter, croisa son regard. Devant l'air de la soignante et de son hésitation, il l'invita, fébrilement, d'un mouvement sec de la tête à parler.

« C'est déjà un miracle qu'il ai survécu. Je ne sais pas qu'elle sort elle a utilisé exactement mais, cela aurait normalement dû le tuer sur le coup... Il y a peu de chance qu'il survive mais si d'ici quelques jours, il est encore de ce monde, il s'en sortira. Cependant, sa santé a été impacté et il sera fragile pendant très longtemps peut-être même toute sa vie... »

Le père l'a remercia d'un signe de tête avant de récupérer son enfant à présent endormi, une très faible respiration passant la barrière de ses lèvres. Natis, le père de Célian, rattrapa l'infirmière lui jetant un sortilège d'amnésie en lui assurant que tout s'était bien passé avant de la renvoyer. L'humeur joyeuse de ce nouvel an et de cette naissance était à présent gâchée et ne laissait place qu'à l'amertume, la tristesse et les secrets.




Solitude et responsabilité

Vidar méditait tranquillement, faisant le point sur sa vie depuis sa prise de conscience du monde qui l'entourait. Depuis ses quatre/cinq ans, il avait commencé à suivre des cours particuliers, sa santé ne lui permettant pas de faire des études à l'extérieur auprès de gens turbulents. Passer son temps entre apprentissage et bonne manière de sang-pur avait été éprouvant et difficile à suivre. Mais il s'en était relativement bien sortie, faisant de son mieux et trouvant dans nombre de matière une passion à épanouir. N'ayant que peu de temps pour jouer et ne pouvant que peu sortir à cause de sa constitution, il passait tout son temps dans la bibliothèque ou dans la cours à analyser la faune et la flore environnante.

La période la plus intéressante de son enfance avait été la découverte de la magie noire, il s'en rappelait comme si c'était hier. Ce jour-là, il avait compris la différence, la crevasse qui séparait la magie blanche assez facile à exécuter par rapport à la magie noire plus voluptueuse et incontrôlable. Elle était bien plus complexe car, au différent de sa consoeur, il ne suffisait pas que de formule et de technique, il fallait des intentions puissantes et un self-control bien particulier. Le jeune homme se remémorait parfaitement toutes les émotions qui l'avaient parcouru après l'avoir utilisé. L'euphorie, la sensation de pouvoir qui vous laissait tremblant et cette envie dévorante de recommencer encore et encore jusqu'à plus soif. C'est à la fois le bonheur et la damnation, il ne fallait pas se laisser aller à cette délicieuse pulsion qui pouvait vous engloutir tout entière. Pour finir, il se rappelait fort bien de ce sentiment d'être enfin lui-même  et d'employer réellement ce qui le composait le marquant à jamais...

D'où son envie d'en apprendre d'avantage sur cette branche de la magie incomprise et bridée par une grande partie des populations sorcières. Il avait également fait connaissance avec le professeur Macmillian. Il n'avait pas encore d'avis définitif sur ce dernier mais il l'appréciait plutôt bien et ne pouvait nier qu'il était un bon instructeur. Malgré une nette amélioration de ses conditions physiques, l'adolescent pouvait avoir des rechutes violentes et il devait cacher perpétuellement cette honte et cette faiblesse qui souillait sa chair. Il s'était promis, depuis qu'il savait, qu'il se vengerait et trouverait un moyen d'inverser la malédiction qu'elle lui avait infligée alors qu'il n'était qu'un être pur et innocent des conflits qui régnaient dans la famille. Rouvrant lentement les yeux, la respiration calme, il récupéra de la patte de la chouette qui venait d'arriver le parchemin contenant le résultat de ses BUSEs. Il avait passé son examen en candidat libre dans une école à l'écart des autres dû à sa condition physique. Il déplia le parchemin, impatient de découvrir ses résultats.



BUSEs de Monsieur Vidar Cel Blackmoon

Matière passée                                   Note obtenue

                         Matières obligatoires

Métamorphose                                            Optimal
Sortilèges                                                      Optimal
Potions                                                           Optimal
Histoire de la magie               Effort Exceptionnel
Défense contre les forces du mal              Optimal
Astronomie                               Effort Exceptionnel
Botanique                                                  Acceptable

                                   Options

Soins aux créatures magiques                    Optimal
Arithmancie                                                    Optimal
Etude des Runes                                            Optimal



Un sourire satisfait éclaira son visage pâle alors qu'il se dirigeait lentement vers le bureau de son père. Son compagnon de route et messager Iah, un grand corbeau noir, se posa avec élégance sur son épaule pendant son trajet .




École et perspective

Dès le début de l'année, avec l'arrivée du froid, ses parents lui avaient annoncé qu'il ferait le reste de ces études à Poudlard, en Angleterre. Il s'était autant renseigné que possible sur l'établissement en question qui rouvrait pour la rentrée. Ils avaient aussi ajouté qu'il serait sous la responsabilité d'un membre de la famille, Chapman Rosier, dès les grandes vacances scolaires. Vidar connaissait très peu cet homme à l'air sévère qu'il avait croisé une ou deux fois lors d'événements familiaux ou de discutions commerciales entre leur famille. Il ne savait donc pas du tout comment serait sa nouvelle vie. Il appréhendait d'ailleurs légèrement son entrée dans l'école où il aurait des camarades. Il savait à quel point les gens étaient cruels bien que son statut pousse à une certaine réserve hypocrite de nombreuses personnes. Étant peu sortie du manoir à cause de sa santé, il était tiraillé entre la peur et l'euphorie de découvrir un monde plus dangereux et imprévisible. Cela allait être une expérience intéressante et il allait avoir l'occasion de tester et d'observer nombre de théorie sur la socialisation des individus et des effets de groupe.

Et puis, obtenir un diplôme dans une école aussi connue lui ouvrirait certainement des portes autrefois inaccessibles. Après tout, il aimerait bien devenir langue-de-plomb et expert en magie noire, sans parler d'un éventuel apprentissage pour comprendre et s'entrainer au noble art de l'occlumencie. Compétence complexe mais pouvant être d'une aide très précieuse. Il avait également hâte de voir comment allait évoluer la situation sur place. Seul l'avenir en décidera.





Behind the mask


♦ Pseudo : Feydas ♦ Age : 19 ans♦ Fréquence de connexion : Minimum une fois tous les deux jours♦ Avis & suggestions : Il est original et convivial :3 ♦ Comment as-tu connu Poudnoir ? Google ♦ Multicompte : Nope ♦ Veux-tu être parrainé ? : Le staff te trouvera un gentil parrain ! ♦ Codes du règlement : .
crazyoilmachine pour Poudnoir[size=10][size=10]
[/size][/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Serdaigle ;; 6ème année

| Serdaigle ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1998
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 19/01/2018
Parchemins postés : 15



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: Non évalué
Ma résistance magique est de: Non évaluée
Vidar C. Blackmoon


MessageSujet: Re: Vidar C. Blackmoon Dim 28 Jan - 21:40

Up ! Ma fiche est à présent terminée ~♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 01/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 25/12/2008
Parchemins postés : 333


Choixpeau Magique


MessageSujet: Re: Vidar C. Blackmoon Lun 5 Fév - 16:50


Vous voilà validé !



" Voilà un personnage clair, érudit et intellectuel. Ta place est toute trouvée, tu iras à SERDAIGLE"

Nos excuses pour ce léger retard. Ta fiche est bien écrite et plaisante à lire, nous te souhaitons encore une fois la bienvenue ! Attention cependant à ne pas tomber dans le travers du personnage dramatique à tout craint, sinon nous avons hâte de lire les aventures du petit Vidar !

Vous voilà validé, c'est parfait !

Que faire à présent ? Avant de jouer, n'oubliez pas de :


- D'avoir un avatar aux dimensions demandées (200*320)
- D'inscrire votre avatar dans le registre ici et également votre patronus Ici

En jeu, n'oubliez surtout pas de :

- Prendre en compte le système des PVs et PA lorsque vous faites un duel
- Ne pas hésiter à poser des questions au Staff si vous avez des problèmes
- Participer à la vie du forum en souhaitant la bienvenue aux membres, en votant pour les top-sites, etc.
- Prévenir lorsque vous êtes absent ici.

Et pour finir, :

- Amusez-vous ! N'oubliez pas que c'est un jeu, bon RP à vous










   crazyoilmachine pour Poudnoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Serdaigle ;; 6ème année

| Serdaigle ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1998
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 19/01/2018
Parchemins postés : 15



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: Non évalué
Ma résistance magique est de: Non évaluée
Vidar C. Blackmoon


MessageSujet: Re: Vidar C. Blackmoon Lun 5 Fév - 17:31

Merci ♥ Je tiendrais compte du conseil, ce n'était d"ailleurs pas mon intention ne vous inquiétez pas ;3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Vidar C. Blackmoon

Revenir en haut Aller en bas

Vidar C. Blackmoon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Bienvenue sur Poudnoir

 :: Présentation des Membres :: Elève de Poudlard
-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet